La famille, ce précieux cadeau.

Vous les voyez depuis que vos yeux se sont ouverts et bien souvent, jusqu’à votre mort ils sont présents. La famille, ces personnes qui comptent pour vous, qui vous soutiennent, vous encouragent, vous réconfortent, vous comprennent, vous sont chers et si quelque chose leurs arrivent cela vous affectera grandement si le lien que vous avez est fort et solide. Dans un foyer où la confiance règne, c’est un havre de paix en or que de se sentir choyer et de savoir que l’on a sa place au sein des gens que l’on aime. Être en sécurité, être aimé.. Ces sensations procurent un bonheur semblable à un verre d’eau pour un homme qui s’est perdu dans un désert aride.

Bien sûr quand je parle de “famille”, je fais référence au lien de sang fort et puissant qui fait que même dans la douleur, même la distance, voir même la mort ne pourra séparer. Ce lien qui unit, qui transcende et surpasse toutes les amitiés est indéfectible. Ce lien familial devient malheureusement de plus en plus rare de nos jours..

Effectivement dans la société actuelle, les familles se brisent aussi vite qu’elles se nouent, elles se brisent à cause des différents soucis que l’on rencontre au quotidien et qui sont plus ou moins difficiles à surmonter. Les parents qui n’arrivent pas à régler leurs différents, ne trouvent pas de consensus puis dans le pire des cas..la rupture familiale, le divorce qui brise tout. Les personnes qui ont connues le divorce parental et qui l’ont mal vécus savent à quel point c’est douloureux de voir les deux parents se déchirer et se désunir de la sorte.. Pour d’autre, le décès du pilier familial, celui qui met tout en ordre et qui lie tout le monde brise bien souvent des familles et les sépare de façon brusque et rapide. C’est à cet instant la, que l’on voit que les bonnes choses ne durent pas aussi longtemps que l’on espère.

Une fois la famille brisée rien ne dure vraiment, les changements s’opèrent et les états d’esprits évoluent.. Au fur et à mesure que le temps passe l’esprit change et la façon de percevoir la notion de “famille” évolue, que ce soit dans le sens négatif ou dans le sens positif. Apparemment il y aurait cette “théorie” mis en place depuis des années qui me semble logique d’ailleurs, qui ferait que lorsque le pilier de la famille n’est plus, les fondations qui servaient de barrière et qui nous protégeaient s’écroulent comme une charpente qui tient la structure principale d’une maison. Une fois absent, rien ne tient..tout disparaît en faisant du bruit comme les disputes violentes qui se font de plus en plus vive au sein du foyer. Plus rien n’est canalisé comme dirait un pote “ça pars en couille et c’est la merde”.

Triste de tenir ces propos en faisant allusion à une famille.. Mais malgré tout ça, toute la haine qui peut naître après les regrettables incidents qui peuvent arriver c’est le même sang qui coule dans les veines de notre frère ou de notre sœur, le même nom, la même chair.. Et j’en viens à me dire et à dire à tous ceux qui ont une famille unie, si demain votre pilier venait à s’éteindre et que votre charpente s’écroulait seriez-vous en mesure de tenir debout? De continuer à grandir et à évoluer..? Seriez vous capable de voir les gens que vous aimez, qui ont votre sang et votre nom partir? Pour beaucoup la réponse restera un silence ..

« La famille coule dans les veines, même après la mort ce lien reste impérissable. »

Publicités
La famille, ce précieux cadeau.