Retour vers le passé.

Qui n’a jamais rêvé de pouvoir modifier son passé? De pouvoir changer les erreurs commises et les blessures causées? Ceux qui ont des remords et des regrets savent très bien de quoi je parle. Espérer changer ce qui est fait de par des actes et des paroles au point de s’en prendre la tête à chercher mille et une solutions à en perdre le sommeil et l’appétit puis, finalement se rendre compte que c’est malheureusement trop tard mais toujours avoir ce petit espoir au fond du cœur et de l’esprit qu’un jour les choses évolueront d’une façon positive et qu’enfin la tourmente cessera.

L’être humain a toujours tendance à vouloir y croire même quand le sort est jeté et qui rien ni personne ne peut changer la donne. Bien souvent tout cela part d’un pseudo signe que l’on interprète d’une façon qui nous convient pour la simple et bonne raison que l’on accepte pas le résultat..vient ensuite l’espoir perdu qui renaît pour se terminer en totale déception quand on remarque que la situation n’évolue pas, j’appelle ce processus un retour à la case départ avec en prime une double déception. Les choses ne stagnent pas, soit elles avancent soit elles reculent ou dans le pire des cas elles disparaissent en laissant place aux souvenirs auxquels on se rattache pour ne pas oublier les belles choses.

C’est comme perdre un être cher et ne pas pouvoir faire son deuil dans la mesure ou chaque parole, chaque geste, chaque souvenir nous remémore ce que nous avons malheureusement perdu. Déni, colère, dépression, acceptation sont les phases plus ou moins douloureuses par lesquelles il faut passer pour pouvoir surmonter obligatoirement cette difficulté. Au départ le choc est violent, c’est le refus total d’y croire dans cette phase la réaction peut être assez froide, sèche voir même radicale ou brutale. Après les sentiments de rage et de colère qui nous assaillent, certaines personnes intériorise d’autre font le contraire mais tôt ou tard le corps craque ensuite il est vide et sans force, il laisse donc la place à la dépression..

S’enfoncer dans le néant, ne plus avoir l’envie de faire quoi que ce soit, se laisser vivre, beaucoup de personnes ont connues cette épreuve extrêmement dure et désagréable. La durée de cette phase varie d’un individu à l’autre certes mais qui cependant demeure difficile. Après le temps passe, petit à petit les choses vont mieux les pensées qui occupent l’esprit s’estompent mais ne disparaissent pas.

Se rendre compte de tout cela est une partie essentielle, on “prends du recul”, “se change les idées”, on avance comme on peut. C’est à ce moment là que l’on accepte les choses comme elles sont, si on ne peut rien y changer autant vivre avec non? Ce processus ne s’applique pas seulement à la perte d’un être cher mais aussi à une rupture sentimentale ou bien même à une mauvaise action commise. Bien souvent au cours de notre vie le souhait de retourner vers le passé se fait sentir mais il est bon de garder à l’esprit que peu importe ce qui se passe dans la vie, quand c’est terminé c’est terminé. Le temps passe et n’attend personne, le perdre et le gâcher d’une façon inutile est vaine, il est unidirectionnel. Alors prenons le temps de faire la part des choses, surtout de bien les faire afin d’éprouver le moins de remords ou de regrets.

« Lorsque ton passé t’appelle, ne réponds pas, il n’a rien de nouveau à te dire. »

Publicités
Retour vers le passé.