Etre un fantôme.

Qui n’a jamais rêvé de s’effacer du monde un instant? De se faire oublier ou bien même de ne pas avoir existé? Qui n’a jamais rêvé de partir seul dans un endroit reculé, de n’avoir aucun compte à rendre et ce à qui que ce soit?

Sans aucun doute cette idée vous a déjà traversé l’esprit plus d’une fois je suppose. S’évader, ne plus rien dire et observer est sûrement une chose que bon nombre de personnes souhaitent. Beaucoup appellent cela “prendre du recul” d’autres l’appellent “mourir” en fonction de ce que la personne pense ou ressent.. Mais je pense sincèrement que ce désir de disparaître naît lorsque que la fatigue se fait ressentir, cette fatigue qui pèse sur les épaules et qui coupe le souffle..

Cette fatigue qui ne donne plus envie de faire quoi que ce soit et qui absorbe jusqu’à la plus infime partie d’enthousiasme qui normalement doit pulluler en chacun d’entre nous. Une sorte de virus qui contamine une personne et qui lorsqu’elle ne se soigne pas reste la et grandit jusqu’à ronger l’os de la joie qui fait tenir debout. J’ai vu un nombre incalculable de personnes se faire détruire par cet infâme virus qui au final laisse une personne sans vie, pâle, livide et incapable de pouvoir faire une chose aussi simple qu’un sourire.

Si un antidote existe contre cette “chose” s’il y a ne serait-ce qu’un médicament qui pourrait ralentir la progression de cette bactérie mangeuse de vie, distribuer le gratuitement sans rien demander en retour je vous assure que des millions d’individus perdus se retrouveront et revivront. J’ai toujours l’espoir qu’un jour le monde tournera rond et qu’à un moment les gens se rendront compte qu’avec un peu d’effort on peut faire de grandes choses. Je veux juste que les personnes qui possèdent ne serait-ce qu’une once de courage aient le bon sens de faire quelque chose, au moins une action qui aidera l’humanité à respirer correctement et non à suffoquer comme un enfant qui éclate en sanglot lorsque son jouet est cassé et que les cris des mères blessées cessent. A la fin de ce rêve je me suis dit que devenir un fantôme n’est pas une bonne chose pour ma part ..

Donner un coup de pouce pour que les choses aillent mieux est préférable plutôt que d’espérer disparaître aussi vite qu’un nuage de fumée en plein mistral. Alors asseyez vous et demandez vous à votre tour si vraiment vous voulez devenir un fantôme et ne plus rien avoir à faire avec ce monde.

« Tirons notre courage de notre désespoir même. »

Publicités
Etre un fantôme.